Québec Sauvage



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Des bryophytes en ville, deuxième partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Borealis
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Date d'inscription : 31/07/2008
Région : Capitale-Nationale

MessageSujet: Des bryophytes en ville, deuxième partie Ven 22 Juin 2012, 11:51

Cette fois, c'est en plein coeur de vieux quartier Limoilou à Québec que j'ai pris ces quelques images, toutes sur la même propriété, un établissement scolaire.  C'était le 25 avril dernier.

D'abord le festival de la chaîne de trottoir.



Chevauchant le béton, près de l'asphalte chaude, avec la ville en fond de scène, un forêt de sporophytes s'élève du haut de ses trois centimètres.



Une autre forêt de lanternes d'un vert tendre sur des poteaux rouge!



Quand on regarde de plus près toutes ces mousses, on y découvre d'intéressantes textures.



Malgré un environnement plutôt sec, il est étonnant de voir à quel point ces minuscules plantes sont résistantes.



Dernière édition par Borealis le Ven 31 Oct 2014, 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.repertoirequebecnature.com
Borealis
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Date d'inscription : 31/07/2008
Région : Capitale-Nationale

MessageSujet: Re: Des bryophytes en ville, deuxième partie Ven 22 Juin 2012, 12:18

Toujours sur la même propriété, cette fois à l'ombre des bâtiments, là où l'herbe à de la difficulté à pousser.  Dans cet environnement, peu ou pas de soleil direct, ce qui permet à l'humidité de rester plus longtemps.

Résultat : les mousses sont différentes de celles que l'on trouve en bordure des chaînes de trottoir. Elles sont un peu plus grosses, avec de belles feuilles rondes comme sur les deux photos suivantes.





Une autre mousse, rampante et plus dense.



Mais la surprise, c'est de trouver cette belle "grosse" hépatique : la Marchantia polymorpha.  Cette hépatique est de type thalloïde, c'est-à-dire qu'elle ne possède ni tige, ni feuilles.  Elle est plutôt constituée d'un genre de lame - appelée thalle - qui croît en rampant sur le sol et en s'y accrochant à l'aide de rhyzoïdes.  Ces rhyzoïdes ne servent qu'à retenir la plante au sol, aucun nutriment n'est amené par les rhyzoïdes qui ne sont pas des racines au sens où on le connaît chez les plantes vasculaires.

Les petites coupes brunes que l'on voit ici et là sur le thalle sont des corbeilles à propagules vieilles de l'an passé.  Les nouvelles seront d'un beau vert pâle.  Lorsque la pluie s'abat sur la plante et qu'une goutte d'eau tombe directement dans une corbeille, des propagules sont alors éjectés.  Ces propagules serviront à la multiplication végétative de la plante.



Dernière édition par Borealis le Dim 21 Juin 2015, 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.repertoirequebecnature.com
Douinie

avatar

Féminin Nombre de messages : 749
Date d'inscription : 11/08/2006
Région : Saguenay-Lac-St-Jean

MessageSujet: Re: Des bryophytes en ville, deuxième partie Sam 23 Juin 2012, 16:27

Fascinant!
Revenir en haut Aller en bas
http://cdouesnard.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des bryophytes en ville, deuxième partie

Revenir en haut Aller en bas

Des bryophytes en ville, deuxième partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Québec Sauvage :: VOS OBSERVATIONS SUR LE TERRAIN :: Flore des forêts et milieux humides-